Mon compte Mon compte Contact Version en
Mongolie : l'exception libérale en Asie, par Antoine Maire, doctorant au CERI - Sciences Po     01/04/2014 Affiche de campagne électorale de 2013 et le Grand Khural, le parlement de Mongolie (© 2013 / A. Maire)
La Mongolie bénéficie d’un statut particulier dans l’imaginaire collectif. La multiplication des reportages sur ce pays en témoigne. Cette exceptionnalité mongole se traduit également sur le plan politique. Située au cœur de l’Asie, la Mongolie jouit d’un régime politique libéral et fait figure d’exception dans une région connue pour ses régimes autoritaires et rongée par la hausse des tensions géopolitiques. Cette situation pose question car rien ne laissait supposer que les autorités mongoles pourraient mener à bien une transition démocratique dans laquelle tant d’autres pays ont échoué. 
    lire >>>





Le Groupement d’Intérêt scientifique Études asiatiques, ou « GIS Asie », a été créé en 2013.

Il est au service de la communauté des institutions et des chercheurs travaillant sur l’Asie. Il a pour mission d’œuvrer à la meilleure connaissance des études sur l’Asie effectuée en France et au renforcement de la recherche française sur cette aire géographique qui devient chaque jour plus importante sur la scène mondiale.
Ce consortium en cours de développement rassemble à ce jour, et dans l’attente d’autres adhésions, les 18 institutions suivantes et leurs unités de recherche sur l’Asie : le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), l’Université d’Aix-Marseille, l’Université Panthéon-Sorbonne, l’Institut de recherche pour le développement (IRD), le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), l’Université Paris-Diderot, l’Université de Paris Ouest - Nanterre La Défense, l’Université Lumière (à confirmer), l’Ecole normale supérieure de Lyon (ENS Lyon), l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), l’Ecole pratique des hautes études (EPHE), l’Institut d’études politiques de Lyon (IEP Lyon), le Collège de France (à confirmer), l’Ecole française d’Extrême-Orient (EFEO), l’Université Paris-Sorbonne, l’Université Jean Moulin, la Fondation Maison des sciences de l’homme.
 
Le GIS Asie s’appuie sur le Réseau Asie et Pacifique, animé par une unité de service du CNRS. Ce réseau réunit et relie les enseignants, les chercheurs, les enseignants-chercheurs, les doctorants et les experts francophones sur l’Asie et le Pacifique. Il a été créé en juin 2001, sur une initiative prise par des chercheurs et soutenue par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Centre national de la recherche scientifique, la Fondation Maison des sciences de l’homme, la Fondation nationale des sciences politiques, et l’École des hautes études en sciences sociales.  
Le Réseau Asie et Pacifique rassemble aujourd’hui près de 2000 membres.
L’unité devient donc actuellement partie constitutive du GIS Asie, et la direction et le Conseil scientifique du GIS sont également ceux de l’unité, et donc du Réseau.
 

Conférence d'Ito Peng le 20 mai, 11h-13h, Paris

The Global Asia:
Social and Economic Changes and Labour
market dualization in Japan and South Korea

 
 

Ito Peng is the Professor of Sociology and Public Policy at the Department of Sociology and the School of Public Policy and Governance, and the Director of the Centre for Global Social Policy. She teaches political sociology and
comparative public policy, specializing in family and gender policies and comparative welfare states. She has written extensively on gender, labour market, and political economy of social policy reforms in East Asia.
Professor Peng is currently the Principal Investigator of the SSHRC funded international Partnership Research project called Gender, Migration and the Work of Care, that examines how reorganization of care influences government policies and global migration of care workers, and how migration in turn shapes on social policies and care.

Accéder à l'annonce


La lettre de diffusion du réseau

Parution de la lettre n°56 - Avril 2014
 

Il n'est pas nécessaire d'être membre pour poster une annonce : voir ici
 


Carnet de recherches en ligne, sur Hypotheses.org

Livre blanc des recherches sur l'Asie et le Pacifique
RESAP
Le carnet de recherche RESAP du Livre blanc des études sur l’Asie et le Pacifique vise à dresser le bilan des changements radicaux qui sont intervenus dans les régions Asie et Pacifique au cours des deux dernières décennies, tandis qu’ont émergé de nouvelles puissances extra-européennes suscitant des reconfigurations rapides de l’équilibre mondial.
Le but du carnet de recherche RESAP des études sur l’Asie et le Pacifique est de mettre en commun les synthèses et les résultats statistiques collectés, de recueillir des commentaires ou des suggestions d’améliorations en vue de stabiliser la version finale du Livre blanc et de donner une meilleure visibilité aux principales orientations et préconisations pour l’avenir de la recherche en Sciences Humaines et Sociales sur l’Asie et le Pacifique.

   
 
 




 

Créé le 18 juin 2001, le Réseau Asie et Pacifique réunit et relie les enseignants, les chercheurs, les enseignants-chercheurs, les doctorants et les experts, sur une cinquantaine de pays et d'aires culturelles de l'Asie orientale, centrale et méridionale, insulaire et de l'Océanie.

L'annuaire des membres

Devenir membre

Proposer une annonce

La lettre du Réseau

Le congrès du Réseau


Fil RSS - tout le site 

Veille : Portail Netvibes
(tous les centres, et plus)

 

Actualités
  Page principale des actualités   Archives des actualités

Appels, Offres
  Page principale des appels, offres   Archives des appels, offres

Le site européen
du Réseau Asie
Création site internet